Systema Salle d’Armes

arrow_back   Retour à la bibliothèque

Le Systema Ryabko-Vassiliev

Informations recueillies et adaptées par Pierre Berçot, instructeur.
À partir d’informations officielles présentes sur les sites
systemaryabko.com — russianmartialart.com

Origine

Le Systema Ryabko-Vassiliev est actuellement l’une des écoles de Systema les plus populaires et les plus représentées dans le monde, avec plus de 250 clubs et instructeurs affiliés. Elle fut crée par Mikhaïl Ryabko et développée dans le monde grâce à son élève Vladimir Vassiliev, qui ouvrit la première école officielle de Systema hors de Russie en 1993 à Toronto, Canada.

Philosophie

Pour Mikhaïl Ryabko, le Systema est la synergie des trois éléments qui constituent un vrai guerrier : une habilité au combat, un esprit fort, un corps sain.

Le Systema, dont le nom russe Cистема signifie le système, est un ensemble complet de connaissances et de méthodologies d’entrainement qui améliorent l’existence et peuvent s’incarner à chaque instant, au quotidien. De cette façon, l’acquisition de compétences martiales est une façon d’améliorer les fonctions physiologiques de l’organisme et les capacités physiques, psychologiques et spirituelles de l’être humain.

La Pratique

Par cette pratique, l’organisme se libère des tensions, il devient endurant, flexible, acquiert une facilité de mouvement et améliore l’explosivité. Le mental doit être calme, sans colère, irritation, crainte, apitoiement sur soi-même, illusion ou fierté. L’habilité au combat requiert des mouvements puissants et précis, spontanés et économes, subtils et variés. Tous ces éléments sont la signature d’un vrai professionnel.

« Poznai sebia »

D’abord ne pas nuire est la clef essentielle du Systema. Chaque systemiste s’assure que son entrainement et son attitude n’endommagent physiquement et mentalement aucun des pratiquants. L’objectif est de se construire et de se renforcer, sans se détruire. Mikhaïl Ryabko accorde une importance particulière à ce que tout pratiquant confirmé prenne la responsabilité d’entrainer à son tour sa famille, son entourage, et à une plus grande échelle, son pays.

Le Systema Ryabko-Vassiliev est aussi appelé “Poznai Sebia”, qui signifie en russe se connaître soi-même. Cela n’implique pas seulement d’avoir une idée approximative de nos forces et de nos faiblesses. C’est surtout une méthodologie qui permet de prendre la pleine mesure de nos limitations, en se rendant compte à quel point faible et fier nous sommes. Le Systema permet de se libérer des illusions, de développer une vraie force d’esprit provenant de l’humilité, en accord avec le but fixé par chacun.

Christianisme

Tout comme le Kung Fu avec le Bouddhisme, le Tai chi avec le Taoïsme, le Pencak Silat avec l’Islam etc. Mikhaïl Ryabko revendique les origines du Systema comme provenant de la foi chrétienne orthodoxe russe – bien que la plupart de ses pratiquants dans le monde ne soient pas orthodoxes. Le savoir des guerriers russes « bogatyrs » s’est en effet transmis aux alentours du 10ème siècle lorsque ceux-ci se retiraient dans les monastères pour y être soignés où se retirer du monde. Les cosaques ont également alimenté cette tradition, ils sont encore reconnus de nos jours comme les fervents défenseurs de la religion orthodoxe. Le christianisme orthodoxe nous enseigne que tout ce qui nous arrive dans la vie, bon ou mauvais, tend vers un but unique où chacun a la possibilité et les conditions pour comprendre qui il est, d’où il vient, vers où il va. L’analogie avec le Systema en pratique consiste à mettre les participants dans les meilleures conditions afin que chacun prenne conscience de son potentiel (physique, psychologique et spirituel), pour exploiter les ressources dont il pourra disposer dans n’importe quelle situation.

Soyez de bonnes personnes et tout le reste viendra (Mikhaïl Ryabko). Le Systema aide à se construire, à faire des choix et suivre son chemin.

Biographies instructeurs


arrow_back   Retour à la bibliothèque